Veja : le succès des sneakers éthiques

Veja, l’une des premières marques de sneakers éthiques, ne cesse de croître depuis sa fondation en 2005 par les Français Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillion. Son succès est international et fulgurant. Pourtant la marque française n’a jamais fait de publicité. 

En effet, fabriquer éthique et écologique a un prix. Les célèbres baskets identifiables à leur V sont en effet cinq à sept fois plus chères à produire que ces concurrentes. En éliminant le budget pub, Veja peut garder un coût abordable pour tous (de 140 à 180 €).

Depuis son lancement en 2005, et donc sans pub, la sneaker Veja a réussi à se faire remarquer dans le monde entier. Aux USA, plusieurs célébrités ont contribué à placer Veja sur le marché américain. « Lorsque Meghan a porté les chaussures, il y a eu peut-être 200 articles sur Meghan Markle portant Veja », explique Sébastien Kopp dans une interview accordée à Harper’s BAZAAR. Après cet événement médiatique qui a eu lieu en 2018, le trafic vers le site Veja a été un véritable raz-de-marée. Et pourtant, « nous n’étions pas du tout partis pour faire ça » commente Sébastien.

Des chaussures design qui résistent au temps 

Ghislain et Sébastien se connaissent depuis leurs 14 ans. Avec leur diplôme d’économie en poche, les deux compères commencent directement à travailler à New York et Washington DC. Après une brève expérience dans les banques, ils réalisent que ce n’est pas la vie qu’ils veulent. Ils créent une ONG et voyagent dans le monde entier pendant un an, de la Chine au Brésil, en passant par la Bolivie, l’Australie… Au cours de ce voyage, ils analysent 70 projets pour les améliorer en termes de respect de l’environnement et de conditions sociales. Déçus par ce qu’ils voient sur le terrain, ils décident de passer à l’action et créent Veja.

Le choix des baskets s’impose naturellement : « C’est un produit symbolique de notre génération et de notre époque ». Leur idée est de fabriquer des chaussures design qui résistent au temps, tout en respectant leurs valeurs. C’est au Brésil qu’ils font la rencontre d’une coopérative de producteurs de coton bio, qui devient leur fournisseur. Dans la foulée ils s’entourent d’autres coopératives pour les autres matières premières. Leur condition : les travailleurs doivent être respectés et avoir des droits. Veja installe son site de production au Brésil, à proximité de ses fournisseurs.

La première sneaker Veja naît en 2005, un modèle simple nommé Volley. : « La chaussure n’était pas très confortable car on n’y connaissait rien » avoue Sébastien à Ouest France. Depuis Veja a fait du chemin, et les baskets Veja d’aujourd’hui sont confortables, et écologiques.

Veja remplace le cuir par des déchets de maïs

Les premières chaussures sans pétrole ont nécessité quatre ans de recherches. La Condor, commercialisée en 2019, est fabriquée à 53 % de matériaux naturels et recyclés. La semelle externe est constituée à 30 % de caoutchouc sauvage d’Amazonie, à 31 % de bouteilles recyclées, et à 39 % de caoutchouc synthétique. Même si elles ne sont pas 100 % écologiques, elles restent les plus écoresponsables du marché.

Veja décide en 2019 de remplacer le cuir par du CWL, une alternative végétalienne fabriquée à partir de déchets de maïs. En 2022, 21% de sa collection est produite en CWL. La marque développe également son projet de recyclage. Elle tient des boîtes de recyclage à disposition dans son magasin parisien ainsi qu’à Bordeaux, et à Darwin (Australie).Veja poursuit ainsi sa progression, avec le défi de toujours se dépasser. Elle se développe dans le monde entier, sans investisseurs. Veja compte à ce jour une équipe de plus de 200 personnes. L’objectif principal de Ghislain et Sébastien n’est pas financier. Il est de tracer la voie à tous ceux qui, comme eux, auraient envie de créer une entreprise qui respecte certaines valeurs, et pour laquelle ils aimeraient donc travailler.

Sources des photos : masculin.com

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.