Vincent Di Giano

De la recherche privée aux dossiers 2.0 de Vincent di Giano

Créé par Saverio Di Giano, l’agence AFID Investigations est une success story qui a elle seule illustre tant l’évolution du métier de détective privé que celle, en creux, de la société dans son ensemble. A l’époque la profession n’est pas réglementée mais des formations sérieuses existent déjà ; Saverio Di Giano apprend le métier au sein de l’Institut de Formation des Agents de Recherche (IFAR) de Montpellier, institution reconnue par l’ensemble des organismes représentatifs de la profession.

L’Agence Française d’Investigation Di Giano (AFID) voit le jour en 1998. Située à Montpellier, l’agence se consolide dès sa première année par l’acquisition de quatre agences secondaires dans les villes d’Alès, Avignon, Millau et Montélimar. C’est le début d’une ascension qui ne faiblira pas. De cette période, les anciens se souviennent des dossiers difficiles et des conclusions heureuses mais aussi d’un travail quotidien fait de débrouille, d’ingéniosité et de savoir-faire en mutation. Ils se rappellent aussi des débats sur la profession, sur sa déontologie et sur la nécessité de la formation.

Vincent Di Giano, le fils, rejoint l’agence des 2001. Il n’est pas celui par lequel tout a commencé mais il la marquera indéniablement de son empreinte. Lorsque son père prend sa retraite, il décide de reprendre l’agence de de la faire évoluer. Il a onze ans d’expérience, une société qui marche et des rêves de conquête.

Sous son égide, l’agence (renommée AFID Investigations et devenue une SARL) va prendre une nouvelle ampleur. Dès 2013, l’agence se dote d’une nouvelle antenne à Paris, rue des champs Elysées. Dans les années qui suivent elle s’établira également à Lyon puis, enfin, à New York. C’est la consécration. Dans le même temps, elle démultiplie son capital social, passé de 8000 euros en 2012 à 110 000 euros aujourd’hui. Mais au-delà de cette réussite entrepreneuriale, c’est le métier lui-même qui doit évoluer avec l’avènement d’une ère faite de technologies. Gestionnaire, Vincent Di Giano n’en reste pas moins un homme de terrain. Il sait qu’être efficace est certes une question d’expérience, de talent et de compétence, mais aussi une question de matériel.

Cette question de la technologie, Vincent di Giano en fera une spécialité d’AFID Investigation.  Une agence 2.0, c’est une agence qui met un matériel de pointe au service de chaque problématique. Les agents, équipés de smartphones dernier cris et de connexions 4G doivent maitriser l’utilisation de toute la galaxie d’outils que l’on imagine chez des détectives privés : caméras toujours plus miniatures, appareils photos perfectionnés, logiciels dits « espions »… Un bel attirail qui n’a rien à envier à certains personnages de fiction.

Mais une agence 2.0, c’est aussi de nouvelles missions, davantage tournées sur l’entreprise : recherches de micro espion et dépoussiérage, recherches en matière de concurrence déloyale, infiltration en entreprise… Autant d’activités qui sont très directement liées aux avancées technologiques et qui impliquent de toujours se tenir à la page.

De quoi l’avenir sera fait, Vincent Di Giano se garde bien de le prédire. D’ici là, la profession n’a pas fini de faire rêver ; au-delà du rêve, ce sont des expertises toujours plus pointues à acquérir qui attendent les candidats à la profession. Ceux qui imaginent le métier d’hier doivent aussi apprendre à découvrir celui d’aujourd’hui.

 

Commentaires
  1. - par Di Giano Saverio

    Je suis fier de ce que mon fils Vincent à fait de l’agence Française D’investigation crée par moi même,Saverio Di Giano son père .
    Que de chemin parcouru, depuis 1998, l’année ou la France du football à gagné la coupe du monde.
    Si j’avais un conseil à transmettre, à notre jeunesse,osez travaillez d’arrache pied comme Vincent ,l’avenir sera votre.
    Toute mes félicitations à Vincent je n’ai jamais douté une seconde de la qualité de ton travail.
    Tes clients peuvent être fier de tes services, de la valeur ajoutée a leurs dossiers.
    Ton papa
    Ton père

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.