Mobalpa : un succès entre tradition et modernité

Mobalpa, une entreprise née dans les Alpes il y a plus de cent ans, n’a jamais cessé de réussir et de croître. Aujourd’hui elle continue de développer son réseau de boutiques franchisées à travers le monde. Mobalpa, qui compte déjà plus de 310 magasins dans le monde, s’est implantée récemment en Espagne. Elle y a ouvert sa première boutique franchisée à Malaga en 2019 et en compte déjà 9 à ce jour.

Mobalpa est l’un des plus importants fabricants et distributeurs de cuisines, de salles de bains et d’aménagements sur mesure en Europe. Sur l’ensemble de ses 9 magasins espagnols, Mobalpa a clôturé 2021 avec un chiffre d’affaires de plus de 7,7 millions d’euros, soit le double de celui réalisé en 2020. L’entreprise prévoit de développer encore son réseau en Espagne et planifie l’ouverture de 3 à 5 magasins franchisés par an. Elle vise ainsi 25 boutiques d’ici 2025 sur le territoire espagnol.

La force de Mobalpa réside dans un professionnalisme éprouvé, et dans un réseau de soutien et de formation à ses franchisés. « J’ai été surpris par le soutien individuel et personnalisé apporté à chaque client dès le début. La large gamme de produits proposés par la marque permet de travailler très facilement avec le client pour réaliser la cuisine de ses rêves. » explique Miguel Ángel Pérez, directeur de la franchise Mobalpa Gérone, qui a été séduit par le concept des magasins Mobalpa.

Une entreprise née en 1902

Avec plus de 10 % du marché français de la cuisine, un secteur très concurrentiel, Mobalpa, l’enseigne phare du groupe Fournier, n’a rien à envier à ses concurrents comme Ikea, Conforama, But ou encore Leroy Merlin. Avec ses produits toujours fabriqués en Haute-Savoie, Mobalpa, continue d’asseoir son succès et fait preuve d’une grande capacité à évoluer avec son temps. Rien ne prédestinait pourtant cette entreprise familiale à un pareil parcours.

C’est en 1902, au cœur des Alpes, en Savoie, que Eugène Fournier-Bidoz ouvre ce qui est au départ un simple atelier d’ébénisterie. Mais Eugène n’hésite pas à investir dans les machines le plus modernes de l’époque, et l’entreprise prospère. Après 25 ans de production de meubles en bois, elle commence à se spécialiser dans les cuisines. En fait, cette spécialisation est le fruit d’un heureux hasard. Tout démarre avec une grosse commande finalement annulée par un client. Se retrouvant avec quantité de meubles sur les bras, les Fournier décident de les exposer à la Foire de Paris. Le succès est retentissant !

A la succession du père, l’entreprise connaît une scission entre les trois frères : Henri, Marcel et Paul. Du coup Henri Fournier se spécialise d’abord dans les lits pour enfants, puis dans un nouveau revêtement stratifié, le Formica, avec lequel il fournit des meubles de cuisine. Fournier Frères, de son côté, poursuit la voie du père et connaît un essor significatif qui aboutit à la création de la marque Mobalpa en 1948.

En 1968, période de plein essor du marché de la cuisine, les deux entreprises se retrouvent sur le même créneau, proposant des cuisines toutes équipées. Ils décident de se regrouper au début des années 80, Fournier Frères rachetant Henri Fournier. De ce rapprochement naîtra en 1986 la marque Perene.

Une offre différenciée

En 2007, le groupe continue son développement avec la création du réseau Socoo’c qui propose des cuisines à des tarifs plus accessibles, ce qui permet de conquérir une clientèle plus jeune. « Avant 2007, le groupe ne proposait aucune offre économique, alors que ce segment était en plein développement. Grâce à notre stratégie de différenciation de l’offre, nous touchons 100% du marché français », confiait Philippe Croset, directeur d’enseigne Mobalpa, au magazine Entreprendre.

Le groupe se développe également en diversifiant son offre. En 1993, il se lance dans la fabrication de meubles de salle de bains ; en 1996, il propose des meubles de rangement. 

Outre la clientèle des particuliers, le groupe Fournier est également présent auprès des professionnels via ses deux réseaux : Delpha (1er fournisseur des professionnels du bain), et Domactis (cuisine, rangements, habitat). Ainsi la PME a-t-elle réussi à s’imposer sur l’ensemble de son secteur. 

Aujourd’hui Mobalpa compte plus de 1995 femmes et hommes dans le monde, et à clôturé l’année 2021 avec un chiffre d’affaires de plus de 454 millions d’euros. Elle s’attache à renforcer sa présence internationale vers les pays européens, notamment à travers des franchises en Belgique, Suisse et Espagne.

Photos : univers-habitat.eu/

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.