maison routin - success stories 2

La Maison Routin, l’entreprise savoyarde qui s’est offert le monde

Fondée à Chambéry en 1883 et spécialisée dans la production de sirops haut de gamme, la Maison Routin a été rachetée fin 2019 par un fonds d’investissement alors que son chiffre d’affaires atteint les 60 millions d’euros. Récit d’un succès.

1883-2020 : l’histoire de l’entreprise Routin traverse les siècles avec une réussite sans cesse croissante. L’origine du spécialiste français du sirop remonte donc à la fin du XIXe siècle, lorsque l’herboriste Philibert Routin, originaire de Chambéry, rassemble 24 plantes et épices collectées dans les Alpes : il créé le vermouth de Chambéry qui est au cœur du démarrage de la Maison Routin. 

Sa boisson est rapidement un succès et ce sirop créé en 1883 est toujours utilisé aujourd’hui comme un produit d’appel par la marque qui a fondé toute une gamme « 1883 » afin d’afficher l’ancienneté de son savoir-faire. La jeune histoire de la Maison Routin est assez méconnue et il faut donc faire un saut de 55 ans en avant pour se rendre en 1938, date à laquelle René Clochet rachète l’entreprise. Les générations Clochet se succèdent à la tête de Routin jusqu’en 2012 lorsque Jean Clochet décide de jeter l’éponge.

Sans héritier désigné, il cède une société qui a déjà connu un bel essor. En effet, entré en 1971 au sein de l’entreprise, Jean Clochet participe à faire décoller la marque, d’abord en lançant les sirops à marque de distributeurs puis en mettant en place le fameux Lab 1883, un laboratoire d’analyses sensorielles qui permet de créer des milliers de recettes et un sirop de grande qualité. 

Un succès sur le marché américain pour les sirops Routin

C’est en 1990 qu’est lancée la construction de la grande usine de La Motte Servolex dans la banlieue de Chambéry, qui produit aujourd’hui plus de 50 millions de bouteilles et de bidons de sirop par an. En 1996, la Maison Routin débarque sur le marché des Etats-Unis où elle connaît un rapide succès et s’installe comme une marque de référence auprès des bartenders et baristas américains particulièrement grâce à la marque haut de gamme « 1883 » utilisée dans des cocktails, des cafés ou des cappuccinos.

En quarante ans, la Maison Routin passe de 800.000 euros à environ 60 millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle possède également deux autres marques à succès, la Distillerie des Alpes, qui produit notamment du Génépi et du Vermouth et Fruiss, une marque de sirop destiné aux familles. 

Lorsqu’en 2012 Jean Clochet décide de vendre, la santé financière de l’entreprise est au beau fixe même si elle connaît un léger ralentissement sur les dernières années. Âgé de 66 ans au moment de la vente, l’ancien dirigeant historique reconnaît ne plus vouloir se battre mais son successeur, Olivier Lecoeur, hérite d’une entreprise qui ne fait pas son âge, dynamique avec son centre de recherche et développement et son potentiel sur les marchés étrangers où elle est présente dans plus de 82 pays.

Un fonds d’investissement désormais propriétaire

Fin 2019, la Maison Routin change à nouveau de main et bascule dans un univers plus grand encore. Sa renommée lui vaut l’intérêt du fonds d’investissement Apax Partners (accompagné par UI Gestion et Crédit Mutuel Equity) qui l’acquiert avec un but très précis : accélérer le développement de la marque 1883, particulièrement auprès des marchés étrangers. En 2019, le chiffre d’affaires de 60 millions d’euros est réalisé à 40 % grâce à l’international. 

Le bio devrait aussi être coché parmi les objectifs du nouveau propriétaire. Lors des mois précédents, la Maison Routin avait déjà peu à peu abandonné ses marques distributeurs pour se concentrer sur ses marques propres avec le bio dans le viseur. L’idée est d’atteindre 25 % de part de marché sur les sirops bio dans les cinq années à venir. Ce recentrage qualitatif mais qui n’en réduit pas pour autant le gigantesque volume de production de l’entreprise, devrait être le nouveau crédo de la Maison Routin dont les différents changements de gouvernance ne semblent pas avoir d’impact sur le succès de ses produits.

Sources des photos : 1883.com/ ledauphine.com / dolin.fr/

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.