matthieu malige et alexandre bompard

Alexandre Bompard – Matthieu Malige : un duo qui fait mouche

Du redressement de la Fnac à la relance du Groupe Carrefour, le tandem de dirigeants n’a plus rien à prouver de sa vision stratégique. Lumière sur une méthode de gouvernance tout en synergies et animée par le goût du devoir accompli.

Arrivés dans le Groupe Fnac en 2011 avec pour mission d’en redresser la barre financière, ils affichent un bilan plus que respectable. Matthieu Malige, diplômé d’HEC et alors fraîchement débarqué de Carrefour, prend la direction financière du distributeur de produit culturels, sous la houlette d’Alexandre Bompard, qui arrive pour sa part de la direction d’Europe 1. 

Un plan de route précis

En l’espace de 5 ans, les deux hommes vont entreprendre de transformer complètement le modèle commercial de la Fnac. Refonte de l’offre, nouvelle approche de la relation client, développement fulgurant du e-commerce avec une offre multi-canal s’appuyant sur un réseau de distribution puissant, sont autant de points clés de la transformation qu’opère le duo à la tête du Groupe. 

Des résultats palpables

Et les résultats ne tardent pas à se dessiner. Des gains de parts de marchés sur différents secteurs engendrent des bilans très positifs : l’absence de dettes et même une trésorerie conséquente. Cela attire et rassure les investisseurs, et permet à Matthieu Malige et Alexandre Bompard d’asseoir solidement le Groupe dans la “cour des grands”, après son introduction (ou plutôt sa réintroduction, trente ans après) en bourse en 2013.

Avec une croissance organique bien lancée, le regard des dirigeants se porte naturellement vers l’extérieur. Au terme de longues négociations, le groupe finalise l’acquisition de l’enseigne Darty, solidifiant ainsi sa position sur le marché. 

Matthieu Malige / Alexandre Bompard : Le goût du devoir accompli

Le bilan de leur passage laissant peu de place au doute, c’est le PDG qui, le premier, affiche ses velléités de changement. Dans ce que les amateurs de sport qualifieraient de “transfert du siècle”, il prend les rênes du géant français de la grande distribution Carrefour. Quelques mois plus tard, il est rejoint par Matthieu Malige. Ensemble, les deux dirigeants oeuvrent aujourd’hui à soigner au mieux la santé financière de la multinationale. Après une année 2017 difficile, Carrefour met en place un plan de transformation du groupe, avec un accent prononcé sur la numérisation, sur lequel il est particulièrement en retard. Deux ans après, les premiers résultats sont visibles : les ventes et le résultat net sont en progression, à l’instar de la satisfaction client. Aujourd’hui, l’ampleur de la crise sanitaire, et les mesures de confinement mises en place partout dans le monde représentent une véritable opportunité, dont le groupe a su se saisir, puisque Carrefour affiche une “forte hausse des ventes” au premier trimestre de 2020. Indéniablement, Matthieu Malige et Alexandre Bompard forment un duo qui vise juste. 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.