teqoya

Les purificateurs d’air Teqoya la Chine

Créée en janvier 2015 par trois associés, Teqoya fabrique des purificateurs d’air ioniseurs. La start-up française a misé d’emblée sur le marché chinois, et y réalise aujourd’hui 70 % de son chiffre d’affaires. « Si les consommateurs européens se révèlent toujours plus sensibles à la question de la pollution intérieure, la Chine représente une part prépondérante du marché mondial des purificateurs d’air », explique Pierre Guitton, son cofondateur et principal actionnaire. Il était donc naturel pour la jeune entreprise de se tourner vers la Chine. De fait, les purificateurs d’air représentent  là-bas un marché juteux que se disputent plus de 300 marques. Et Teqoya a su rapidement s’y faire une place.

L’atout de Teqoya par rapport à sa concurrence : le label « made in France » et une technologie innovante. Ses purificateurs d’air utilisent un procédé d’ionisation. Contrairement à la plupart des purificateurs du marché, ceux de Teqoya ne filtrent pas l’air mais diffusent une grande quantité d’ions négatifs qui détruisent les microparticules polluantes. Cette technologie, fruit de quinze ans de recherche et développement, séduit aussi par son concept de durabilité. « Nos prix sont plus élevés que la moyenne mais se justifient par le made in France et une durée de vie garantie de nos produits de dix ans », ajoute Pierre Guitton à lsa-conso.fr.

Un partenariat avec la Boutique France

La gamme Teqoya consiste en trois produits, fabriqués en Gironde, qui sont vendus entre 1888 yuans (257 euros) et 5888 yuans (800 euros) sur le Taobao, premier site d’e-commerce en Chine. Outre l’argument commercial du « made in France », les appareils Teqoya consomment très peu (deux watts) et il n’y a pas de filtres à changer, donc pas de coûts supplémentaires.

Pour poursuivre sa conquête du marché chinois, Teqoya vient de signer un partenariat avec La Boutique France. « Notre ambition à travers le partenariat avec La Boutique France est de bénéficier d’une solution de distribution complète sur un marché chinois porteur et dynamique », affirme Pierre Guitton. Ce service du groupe La Poste est hébergé aujourd’hui sur les marketplaces TMall Global du groupe Alibaba, JD et Kaola et sera présent sur VIP.com d’ici fin 2017. Il est réservé exclusivement aux marques françaises, et à l’instar de Teqoya, valorise la qualité et le savoir-faire « made in France ».

Solution de vente-distribution globale, la prestation de La Boutique France comprend la mise en ligne des produits, la promotion, la gestion des commandes, des expéditions et du paiement. 97 % des colis sont livrés en moins d’une semaine au consommateur chinois par Colissimo.

Une croissance de 300 %

Avec une croissance de près de 300 %, Teqoya ambitionne d’aller ainsi plus loin dans sa pénétration du marché chinois : « Nous ne pouvons plus nous contenter des canaux de distribution initiaux». Avec ce nouveau partenariat avec La Boutique France, Teqoya se donne les moyens d’augmenter significativement son volume de ventes en Chine.

Par ailleurs, la nouvelle levée de fonds d’un million d’euros, réalisée auprès de ses actionnaires historiques, parmi lesquels Bpifrance, va permettre à Teqoya de financer tant sa recherche technologique que son développement commercial. Du côté de la R&D, Pierre Guitton estime qu’il reste encore beaucoup à faire dans le domaine de la purification de l’air, notamment celle des gaz. Ces fonds permettront aussi de financer le stock, le fonds de roulement, et d’étendre la présence à l’international des purificateurs d’air Teqoya. Les projets de la jeune entreprise incluent également le lancement de plusieurs produits dans les années à venir.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.