WISSE, réseau social pour économie sociale

Créée, à Angers par une équipe de experts en réseaux sociaux, la plate-forme « Social Planet » offre une vitrine internet à tous les acteurs de l’économie sociale aux ambitions européennes.

Si le phénomène de l’économie sociale et solidaire (ESS) n’est pas nouveau, le secteur ne s’en est pas moins fortement développé ces dernières années. Mais il manquait, pour promouvoir et mettre en valeur cette économie, une visibilité et un dynamisme propres aux moyens actuels. D’où l’initiative de quatre partenaires experts en réseaux sociaux de fonder la plate-forme WISSE.

Deux millions d’emplois

Derrière cet acronyme, signifiant Web des Initiatives Sociales et Solidaires en Europe, se cache la mise en place d’une communauté d’intérêt et de projet autour de l’économie éthique. Car malgré ses deux millions d’emplois, ce secteur est encore assez méconnu du grand public. Englobant à la fois des bénévoles, des groupes communautaires, des activités sans but lucratif, des coopératives, des associations, des mutuelles, cette mosaïque de services, dont l’énumération frôle parfois l’inventaire à la Prévert, avait besoin plus qu’aucune autre d’une mise en avant, d’une synergie et d’une stratégie collective de promotion.

« Nous sommes partis du constat que ces acteurs porteurs d’initiatives souvent très innovantes, n’étaient pas assez connus et méritaient de plus travailler en réseau », déclare Nathalie Parent, cofondatrice du projet. « Les outils du web 2.0 vont servir d’accélérateur du mouvement en direction de l’économie sociale et solidaire.».

Toute la palette des outils numériques

Et les moyens mis en œuvre vont bien au-delà d’un simple site internet. Profitant de tout l’éventail de moyens offerts par les réseaux sociaux, le site Social Planet apporte non seulement une plate-forme collaborative, mais aussi une cartographie des initiatives, une base de connaissances, des formations, des conseils, un espace emploi, et des brochures téléchargeables gratuitement. Toutes les possibilités offertes par l’innovation numérique se doivent d’y être exploitées.

FireShot Screen Capture #017 - 'Petit traité d'innovation sociale - par Social Planet' - fr_calameo_com_read_0029514661abf435a2e9d

C’est en juillet 2010 que Corinne Barbat, Nathalie Parent, Jean Luc Varin, ainsi que la société Human Connect, s’associent afin de créer la Société Coopérative WISSE. La présence, en tant que membre fondateur, de l’entreprise Human Connect a été décisive. Constituée d’experts dans le domaine des technologies de la relation, la société a très vite donné l’impulsion et l’orientation nécessaires au projet.

Projet dont le cahier des charges se voulait d’emblée en adéquation avec les valeurs de l’économie sociale et solidaire : plate-forme développée en Open Source, ergonomique, facile à prendre en main et attrayante ; partage de dossiers, mise en place d’agendas partagés…

Une ambition européenne

Basée à Angers, la coopérative reçoit un soutien financier de la part de la Région des Pays de la Loire. D’autres partenaires sont aussi présents, certains régionaux, tel le CRESS Pays de la Loire, d’autres nationaux, tel le Réseau des Territoires pour l’Economie Solidaire.

De quoi donner plus de visibilité à cette initiative. Car l’action du WISSE ne se résume pas au secteur géographique du Pays de la Loire : son champ d’action se veut, comme son nom l’indique, européen.

Une coopérative éthique et sociale dont l’ampleur ne fait que grandir, à la mesure de l’intérêt suscité par cette forme d’économie. Ainsi, en juillet 2012, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a reconnu l’importance de l’ESS en nommant un ministre chargé de ce secteur. Gageons du succès du WISSE et de son portail Social Planet, dont le modèle économique sera viable lorsque le cap des 30 000 abonnés sera atteint.

Commentaires
  1. - par Franck Tanasi

    Belle initiative qui va donner plus de lisibilité à des actions qui en ont besoin.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.