Groupon

Le succès de Groupon

La plateforme e-commerce de proximité Groupon connait un succès fulgurant !

Groupon en chiffres

Créé en 2008 à Chicago par Andrew Mason, le site Groupon compte aujourd’hui plus de 80 millions d’abonnés et est implanté dans plus de 45 pays.
Sa valorisation est estimée entre 6 et 15 milliards de dollars. Une tentative de rachat par Google pour 6 milliards à d’ailleurs échouée.
Inutile de préciser qu’Andrew Mason, fondateur et PDG de Groupon est désormais multimillionnaire. Ce qui est surprenant est surtout la vitesse de ce succès. D’après le magazine Forbes, cette entreprise a connu la plus grande croissance de l’histoire.

Comment est né Groupon ?

L’idée est venue à Andrew Mason lorsqu’il souhaite résilier son abonnement téléphonique.  Pour faciliter les démarches il décide de créer une plate-forme d’action sociale et citoyenne collective, « pour unir les gens qui pouvaient avoir les mêmes problèmes ». Baptisé The Point, ce site est la première version du site Groupon.

Les raisons de ce succès ?

  • Proposer des loisirs de proximité à des tarifs défiant tout concurrence.
  • Un modèle économique basé sur les achats groupés : Ce n’est pas nouveau, et les débuts d’internet ont vu de nombreuses tentatives ratées.
  • Un commissionnement de 50% sur toutes les ventes auprès des commerçants, dont le seul but est de se faire connaitre et non de faire fortune.
  • De proposer à ces mêmes commerçant d’accroitre leurs visibilités sur internet et d’attirer une nouvelle clientèle de proximité, bien plus fidèle que des internautes.
  • Enfin, ce qui a fait la différence ce sont des prix incroyablement bas et surtout fixes, à savoir non dépendant du nombre d’acheteurs.
  • Un marketing viral réussi

A noter aussi qu’ajouter une limitation en quantités ajoute encore une note de rareté et incite d’avantage les potentiels clients à passer à l’acte en réalisant des achats pas forcément nécessaires mais que l’on regretterai de ne pas avoir réalisé.

Les limites

La crise profite évidement à Groupon car les commerçants sont plus enclins à brader leurs produits ou services. Qu’en sera-t-il lorsque le contexte économique sera meilleur ?

Ensuite les offres sont malheureusement limitées dans le temps. Il m’est personnellement arrivé à deux reprises d’avoir réalisé des achats sans en avoir profité par manque de temps ou parce que légèrement trop éloigné de mon domicile. Vérifiez donc bien les sites concernés avant d’acheter un bon d’achat sur l’un d’entre eux, ou la localisation du service que vous venez d’acheter. Les coupons non utilisés sont certainement inclus dans les statistiques.

Enfin les statistiques montrent que la fidélisation est difficile et que l’opportunisme prime. Difficile de faire accepter aux clients Groupon de ré-acheter plein tarif après ça.

Conclusion

Les vrais bénéficiaires sont une fois de plus l’entrepreneur qui a créé le site mais aussi les internautes grâce à qui Groupon est un succès. Ce succès se fait certainement un peu au détriment des commerçants traditionnels mais reflète plusieurs besoins réels ; l’amélioration de leurs visibilités sur le net, un besoin de la part des clients qui soit low cost et prêt de chez soit, ceux dans tous les domaines, et principalement  dans celui du loisir.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.