roxana-varza

Roxanne Varza, startup lover

Un classement américain de référence a placé Roxanne Varza parmi les 30 femmes de moins de 30 ans les plus influentes. Elle est devenue une personnalité incontournable du Web et travaille aujourd’hui en tant que responsable des relations start-up chez Microsoft. Portrait d’une américaine qui a su faire sa place dans le monde des nouvelles technologies et surtout qui fait le pont entre la culture outre-Atlantique et les idées françaises.

Née à San Francisco, Roxanne Varza, a grandi dans cette Mecque des nouvelles technologies Mais la jeune femme de 29 ans se défend d’être une geek. Pour preuve, après des études littéraires à Los Angeles, elle parfait sa formation avec un master à Sciences Po et à la London School of Economics. Son parcours universitaire représente déjà ce que sera sa vie future : un pont entre les Etats-Unis et l’Europe.

Une passion pour les nouvelles technologies

A San Francisco, Roxanne a travaillé pour l’Agence française pour les investissements internationaux. Sa mission : aider les start-up de la Silicon Valley à investir dans l’Hexagone. C’est lors de cette expérience qu’elle a appris à découvrir et à défendre les intérêts de la France. Et c’est de la que vient cet amour conjugué pour la France et pour les nouvelles technologies!
Ainsi, après deux années en Angleterre, elle décide de s’installer à Paris où elle multiplie les expériences. Elle monte le blog techbaguette.com, dont la mission est de promouvoir les start-up « Frenchies » auprès d’investisseurs anglo-saxons. Puis elle travaille en tant que rédacteur en chef pour le blog reconnu TechCrunch France. C’est également pendant cette période, qu’elle fonde l’association Girls in Tech Paris qui veut offrir plus de visibilité aux femmes dans le monde des nouvelles technologies.

Spark, incubateur d’idées en plein cœur de Paris

Après un détour par Londres et des postes de responsable de sites d’e-commerce, elle revient à Paris et se voit offrir le poste de responsable des relations avec les start-up françaises chez Microsoft qu’elle préfère résumer par « start-up lover ». Tout se joue dans un lieu : le Spark, un accélérateur de start up créé par Windows. Avec ses 300 m2, ses 40 postes de travail, ce lieu, situé dans le quartier du Sentier à Paris, a pour but d’aider les jeunes talents à transformer leur idée en projet d’entreprise. Cela grâce à Roxanne Varza, soutenue évidemment par son employeur, ainsi que des professionnels du métier, des « mentors », comme le fondateur de Deezer. Depuis sa création, ce programme d’accompagnement a soutenu des milliers de start-up françaises. Et ce succès va être copié ailleurs en Europe.

Des conférences professionnelles à la mode US

Mais la jeune américaine ne s’arrête pas là ! Elle organise depuis quelques années, en France, des conférences sur l’échec entrepreneurial. Ces journées sont appelées « Failcon ». Cela s’inscrit dans la culture américaine de Roxanne. En effet, outre-Atlantique, parler de ses échecs n’est pas tabou, au contraire « cela peut faire avancer les chefs d’entreprise! » Souhaitant, une fois de plus, créer un pont culturel entre sa Californie natale et la France, Roxanne Varza pense qu’il est important de changer les mentalités.

Pleine d’initiatives, elle est devenue un modèle pour toute une génération de créateurs ! Mais pour Roxanne Varza, la vie se joue aussi en dehors d’Internet et elle s’oblige, d’ailleurs, à vivre une journée de la semaine totalement déconnectée. Un bon exemple à suivre…

Commentaires
  1. - par Florent Dubois

    Un parcours impressionnant pour une jeune fille surdouée.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.