Rémi Muzeau

Rémi Muzeau transforme Clichy

Deux ans après l’élection du nouveau maire Rémi Muzeau, les projets à Clichy se multiplient et la ville se transforme durablement. La commune des Hauts-de-Seine veut aujourd’hui prendre le train du Grand Paris, sans renier son histoire et son patrimoine.

Comment Clichy prend sa place dans le Grand Paris

Un air de changement durable souffle sur Clichy. Après plus d’un siècle de majorités de gauche au Conseil municipal, l’élection d’un maire issu de la Droite et du Centre, Rémi Muzeau, bouscule les lignes dans cette ville des Hauts-de-Seine à la longue tradition ouvrière.

Avec sa population de 60 000 habitants et une démographie plus jeune et plus dynamique que la moyenne du département, Clichy ne manque pas d’atouts pour rayonner. Forte de la présence historique des sièges sociaux de L’Oréal et de Bic et de celle, plus récente, de sociétés comme Amazon France, la ville veut faire parler d’elle dans la métropole du Grand Paris.

Le nouveau maire Rémi Muzeau a fait de la rénovation urbaine et de la modernisation des infrastructures de la ville l’une de ses priorités. La majorité municipale a porté l’investissement de la ville à 100 millions d’euros sur 3 ans pour financer de nouveaux équipements publics et rénover ceux qui avaient été laissés à l’abandon. Deux nouvelles écoles sont ainsi sorties de terre en 2017, tout comme de nouvelles crèches, centres de loisirs et aires de jeux publiques.

Le projet d’éco-quartier dans le quartier du Bac avec 300 logements supplémentaires, ou encore l’aménagement de la porte de Clichy au pied de la nouvelle Cité judiciaire des Batignolles, traduisent également cette dynamique de renouvellement urbain. 1 100 logements situés sur le territoire de la commune ont également été livrés depuis 2015.

La ville des Hauts-de-Seine brille par sa vitalité. Un chiffre résume à lui seul cette nouvelle dynamique : en deux ans, plus de 50 nouveaux commerces y ont ouvert leurs portes.

Une nouvelle bretelle d’accès au périphérique Porte de Clichy

L’accès à la commune reste un axe fort de développement pour la croissance de Clichy. La ville est aujourd’hui en pleine croissance et veut s’ouvrir davantage au reste de l’agglomération parisienne.

Ce désenclavement passe d’abord par le renforcement des lignes de transports urbains dans la ville. Très attendue par les Franciliens, la construction de deux stations de la ligne 14 du métro à Clichy permettra de soulager une ligne 13 aujourd’hui saturée. L’extension de la ligne de tramway T3b annoncée pour 2018 facilitera également les trajets entre le Nord-Ouest et le Nord-Est de la Petite Ceinture.

Autres projets : la construction d’une nouvelle bretelle du périphérique Porte de Clichy, en plus de celle de la Porte d’Asnières, et le futur « Boulevard de la Liberté » qui permettra aux automobilistes de rejoindre la porte Pouchet depuis l’autoroute A15 sans emprunter les petites rues adjacentes, quotidiennement engorgées par la circulation. Un impératif pour le maire de Clichy, Rémi Muzeau, qui en a fait l’un de ses chevaux de bataille, avec pour objectif de mieux structurer le développement du quartier situé entre Saint-Ouen et Clichy.

« Je ne veux pas renier l’histoire et le patrimoine de Clichy » – Rémi Muzeau

Rémi Muzeau veut également valoriser le beau patrimoine de Clichy et son potentiel de ville de culture et d’histoire. L’église Saint-Médard, ancienne paroisse de Saint Vincent de Paul qui vient d’être rénovée, et le pavillon Vendôme, élégante demeure du XVIIe siècle aujourd’hui centre d’art et office de tourisme, témoignent du riche passé de la ville. Profondément marquée par l’époque industrielle, Clichy – qui accueillait entre autres l’usine Citroën – est également remarquable pour ses édifices du début du XXe siècle : l’hôpital Beaujon – surnommé « l’hôpital gratte-ciel » – inauguré en 1935 et les entrepôts du Printemps en style Art nouveau datant de 1908.

Lieu emblématique du patrimoine industriel de la ville, la Maison du Peuple imaginée par Jean Prouvé s’apprête elle aussi à faire peau neuve. À l’issue d’un concours international, c’est le projet de réhabilitation de Rudy Ricciotti, en partenariat avec le Centre Pompidou, qui a été retenu pour lui donner une seconde vie. Le plan de l’architecte, auteur entre autres du Mucem à Marseille, du département des Arts de l’islam au Louvre et du stade Jean Bouin, prévoit la restauration des lieux et l’édification d’un bâtiment élancé et élégant de 96 mètres de haut, tout en préservant la structure mécanique existante. À terme, il s’agit pour l’édile de doter sa commune d’un nouvel espace dédié à la culture, au partage et à la gastronomie

La vision ambitieuse d’un futur prometteur

Artisan d’un renouveau sans précédent, Rémi Muzeau incarne après seulement deux ans de mandat la figure d’un maire bâtisseur, déterminé à traduire en acte sa vision stratégique, afin d’inscrire enfin sa commune au cœur des flux de la Métropole en devenir.

Désormais, tout est réuni pour que Clichy rayonne à l’échelle régionale, et même au-delà. Dans dix ans, l’objectif de Rémi Muzeau est ainsi de faire de sa ville le carrefour des énergies du Grand Paris, un vivier d’entreprises innovantes, et un lieu où la qualité de vie est reconnue de tous.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.