Erik Finman

Portrait d’Erik Finman, un des plus jeunes chefs d’entreprise de la planète

Quand Erik Finman a reçu 1000 dollars de sa grand-mère en 2012, il l’a investi dans le bitcoin, une monnaie virtuelle. Un an et demi plus tard, il revend son investissement 100 000 dollars et les utilisé pour lancer Botangle.com, un programme d’éducation en ligne qui relie les étudiants à des professeurs à travers le monde. Un exploit assez remarquable, alors qu’il n’a que… 15 ans, et qui fait de lui un des plus jeunes chefs d’entreprise de la planète.

Erik FinmanA parcours exceptionnel, parents hors du commun ? Les parents d’Erik, Paul et Lorna Finman, sont diplômés de l’université de Stanford, un doctorat en génie électrique pour papa et physique pour maman. Ils habitent dans l’état de l’Idaho, à Post Falls, et ont trois fils, Scott, Ross et Erik. Une famille ordinaire ? Non ! N’appréciant pas le système éducatif local, les parents décident de ne pas scolariser leurs deux ainés Scott et Ross et optent pour l’école à domicile. « Le temps de récréation est remplacé par un échange avec un ingénieur » raconte Ross dans le New York Magazine. Pari gagnant : Scott entre à l’université de Johns Hopkins à 16 ans et son frère Ross poursuit son doctorat en intelligence artificielle à l’Institut de technologie du Massachusetts.

Une scolarité difficile

Mais quand vient le tour de Erik, cela sera moins évident ! Erik n’a pas les mêmes facilités, il n’arrive pas à s’adapter à l’école à domicile. Ses parents l’inscrivent alors dans des écoles privées puis publiques, mais rien n’y fait, il est démotivé et malheureux. Pourtant il est évident pour ses parents qu’Erik est un enfant curieux, intelligent et créatif. Depuis son très jeune âge, il est autodidacte, ce qu’il l’amène à s’intéresser à sa passion, les nouvelles technologies. Erik Finman passe de nombreuses d’heures à étudier toutes sortes de gadgets électroniques, il adore expliquer et transmettre ses connaissances à son entourage.

Bitcoin : l‘investissement rentable

botangleDébut 2013, quand Scott explique à Erik qu’il vient d’acheter 50 bitcoins, une nouvelle monnaie virtuelle, l’adolescent décide alors d’investir les 1000 dollars qu’il a reçus de sa grand-mère et acquiert ainsi 100 bitcoins. Un an plus tard, Ross lui offre le livre Without Their Permission: How the 21st Century Will Be Made, Not Managed d’Alexis Ohanian, cofondateur du site Web communautaire Reddit. L’ouvrage explique comment devenir entrepreneur grâce au pouvoir d’Internet. Il dévore l’œuvre d’Ohanian et un projet lui vient à l’esprit.

L’explosion du Bitcoin, à la fin de l’année 2013, va aider le jeune Erik dans sa démarche. En effet, le cours de la monnaie virtuelle va atteindre un pic exceptionnel à plus de 1000 dollars. Une aubaine pour Erik qui revend son investissement pour 100 000 dollars! Largement suffisant pour lancer Botangle.com. Il crée sa première entreprise sur Internet dans le but de simplifier l’accès à l’éducation et de varier les centres d’intérêt de chacun. Via son site, les utilisateurs ont accès à des leçons par vidéo privées et payantes. Et ça fonctionne ! Fin 2014, la société regroupe une vingtaine d’employés et une centaine d’utilisateurs. Fort de ce succès, il vient de lancer son deuxième projet « Intern for a day ». Un site Web qui facilite les recrutements de stagiaires, en proposant un «speed dating » entre recruteurs et stagiaires et un essai d’une journée. Décidément les Finman ont un souci avec l’éducation et la formation américaines et veulent les révolutionner!

D’ailleurs l’adolescent a passé un accord avec ses parents : il n’ira pas à l’université s’il arrive à atteindre un profit d’un million de dollars avant ses 18 ans. Erik Finman dit être très motivé, sans doute n’aura-t-il guère besoin de diplômes s’il réussit son pari. Ses premiers pas dans le monde de l’entreprenariat sont, en tout cas, très prometteurs !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.