Groupe monceau Fleurs

Monceau Fleurs : du parc Monceau au leader mondial de la vente de fleurs

Créé à l’origine par Laurent Merlino en 1965, Monceau Fleurs était alors un simple fleuriste, tirant son nom du parc Monceau tout proche. Aujourd’hui Monceau Fleurs est devenu un groupe international, leader mondial de la vente de fleurs. Portrait.

Le magasin familial devenu franchise

Le magasin historique du Boulevard Malesherbes créé en 1965 par Laurent Merlino est le seul qui n’est pas devenu franchisé et appartient toujours en propre au Groupe. En 1970, Raphaël Amar alors gendre de Laurent Melino le rejoint dans l’entreprise familiale. En 1985 la Compagnie financière Edmond de Rothschild rachète Monceau Fleurs.

Il faudra attendre une décennie pour que Laurent Amar, fils de Raphaël Amar, intègre la société et en devienne PDG. C’est lui qui lance le système de franchise en 1998, avant de racheter le Groupe en 2002. De 1998 à 2005 c’est une centaine de franchises qui sont créées. Aujourd’hui, on en compte presque 400 franchises évoluant dans un secteur très porteur.

Diversification des enseignes et positionnements variés

Son succès, Monceau Fleurs le doit en particulier à une stratégie commerciale basée sur la diversification d’enseignes complémentaires, par leur zone de chalandise et leur positionnement prix. Le Groupe possède 3 enseignes (Monceau Fleurs, Rapid’Flore et Happy), réparties dans 7 pays (France, au Japon, en Italie, au Portugal, en Belgique, au Luxembourg et à Andorre).

Pionnier du libre-service de la vente de fleurs et de plantes, et enseigne originelle, Monceau Fleurs, vend ses fleurs sur les axes des centres villes de grandes agglomérations avec un positionnement haut de gamme. Monceau Fleurs mise sur une large variété de fleurs et de plantes (environ 300)  que l’enseigne distribue dans 168 magasins franchisés.

Monceau Fleurs packagings innovantsHappy, créé en 2005, est la facette innovante du Groupe. Avec ses 56 magasins, Happy cible en priorité les zones piétonnes et urbaines et vend des produits “modernes”, avec des packagings attractifs (Drôle de boite, drôle de cube, sac à orchidée, etc) inspirés entre autre de l’univers de Tim Burton. L’enseigne vise un public jeune et urbain, voulant quelque chose de facilement transportable et original avec un prix accessible.

Enfin, Rapid’Flore, franchise originaire de Rouen, est rachetée en 2008 par Monceau Fleurs pour compléter son offre. Ses 163 franchises sont implantées dans les petites et moyennes agglomérations et vendent des bouquets en libre service à des prix “accessibles”.

Suite à l’arrivée du fonds d’investissement Perceva au capital de Monceau Fleurs en 2013, le Groupe compte ouvrir une quarantaine de nouvelles franchises dans l’année.

Commentaires
  1. - par Aurélie

    Incroyable ce parcours d’une simple boutique à numéro 1 mondial!!!

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.