Lunettes de réalité augmentée pour conducteur branché

La marque automobile Mini vient de présenter un prototype de lunettes de réalité augmentée pensées exclusivement pour la conduite.

C’est au dernier Salon de l’Auto de Shanghai (Auto Shanghai Show) que l’on a pu les apercevoir pour la première fois. Elles ont à première vue l’air de simples lunettes, quelque peu hipster certes, mais la marque Mini en est persuadée, ces binocles-là vont révolutionner la conduite automobile, aussi bien sur le plan de la sécurité que du confort du conducteur.

L’idée de base est d’appliquer le principe de réalité augmentée, que l’on retrouve par exemple dans les Google Glass, mais en adaptant cette technologie à la conduite automobile. L’un des principaux avantages visé par cette technologie est d’arriver à un affichage « tête haute », qui permet d’éviter à l’œil du conducteur de se détourner de la route à la recherche d’informations enfouies au plus bas de son tableau de bord, tout en n’obstruant pas la visibilité nécessaire du pare-brise.

Gadget ou réelle avancée technologique ?

Les informations retransmises par les Mini Augmented Vision font une réelle différence du point de vue de la sécurité (distance avec les autres véhicules, dangers venant des angles morts, vitesse) et de l’expérience de conduite (indication des places de parking ou de l’itinéraire à emprunter, prise d’appels téléphoniques).

Mais indiquer sur les verres de votre paire de lunettes toutes les informations présentes sur votre tableau de bord, votre GPS ou encore votre caméra de recul, cela a-t-il un réel intérêt ? D’autant que Mini n’est pas la première marque à tenter d’intégrer la réalité augmentée dans ses voitures. La luxueuse marque Jaguar a adopté cette technologie directement dans le pare brise du véhicule, tentant de transformer l’expérience de conduite de ses voitures en véritable jeu vidéo de course automobile.

La grande nouveauté qu’offrent les lunettes Mini, c’est la détection des mouvements de la tête du conducteur. Le programme peut ainsi détecter le centre d’attention de ce dernier, et lui apporter des informations appropriées. L’information est ciblée pour une meilleure expérience de conduite et une meilleure sécurité.

Le risque néanmoins, quoique mis en avant à chaque avancée technologique dans le domaine de l’automobile, serait d’accorder une trop grande confiance à la réalité augmentée, et d’en perdre les réflexes de sécurité de base, tel que vérifier son angle mort ou ses rétroviseurs, même sans avoir reçu d’alerte préalable d’un potentiel danger.

Mini, une marque jeune et bobo

Pas question pour un propriétaire de Mini de perdre le sens du style. Tout comme ses modèles de voitures, les lunettes de réalité augmentée Mini sont un bijou de technologie aux lignes épurées. Leur design n’est pas sans rappeler les lunettes d’aviateurs du début de la conquête du ciel. Bref, des lunettes chics et branchées que l’on serait presque tenté de garder au nez une fois garé.

Avec l’intégration de la réalité augmentée dans ses véhicules, Mini tente de renforcer son image de citadine jeune et branchée du groupe BMW, mettant l’accent sur le design et l’expérience de conduite.

Les lunettes présentées à Shanghai ne sont à l’heure actuelle qu’un prototype, leur commercialisation n’est pas prévue avant 2020, et leur prix n’a pas encore été communiqué. De quoi faire piétiner d’impatience les fans de la marque.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.