jon steinberg buzzfeed cheddar

Jon Steinberg imagine Cheddar, un média éco pour les Millenials

Inconnu en France, Jon Steinberg a su se forger, aux Etats-Unis, une place au soleil dans le monde de la communication. Le jeune génie des médias et ex-président de Buzzfeed, qu’il a rejoint en 2010, arrive avec un nouveau concept plein de saveurs nommé Cheddar.

Lorsque Jon Steinberg rejoint Buzzfeed en mai 2010, la société newyorkaise spécialisée dans les médias Internet ne compte qu’une quinzaine de salariés. Elle en compte plus de cinq cents aujourd’hui et affiche avec un chiffre d’affaires qui est passé de 0 à 60 millions de dollars. Le secret de la croissance exponentielle du site réside en une formule magique : Le « Brand Content ». Traduit en français par le « contenu de marque », il s’agit d’une vraie révolution dans le monde de la publicité.

Le site remplace les pop-ups présents sur beaucoup de sites internet par des articles où la marque est présente, en jouant sur les informations populaires du moment. La stratégie vise à générer des partages sur les réseaux sociaux grâce à un contenu plus qualitatif. Comme l’annonce le site, l’objectif est de faire du « buzz ».

Un succès fulgurant mais, à la suite d’un désaccord survenu avec sa direction concernant la revente de Buzzfeed, Jon Steinberg déclare qu’il ne souhaite plus collaborer avec le président actuel, Jonah Peretti, et quitte donc la société.

Des débuts chez Google

On n’arrive pas à la présidence de Buzzfeed par hasard. Steinberg est titulaire d’un diplôme en affaires publiques et internationales de l’université de Princeton et d’une maîtrise en administration des affaires de l’université de Columbia. Son parcours professionnel débute chez Google en tant que directeur du développement et des partenariats stratégiques dans le cadre des petites et moyennes entreprises.

Au cours de l’année 2014, Jon Steinberg devient le nouveau directeur général des opérations nord-américaines du Daily Mail. Il dirige également l’acquisition d’Elite Daily, un site de nouvelles au slogan fracassant, « The Voice of Génération Y ». Ce terme de « Génération Y » regroupe les Millenials, c’est-à-dire les personnes âgées de 18 à 34 ans. Il s’occupe, par la même occasion, du lancement de Truffe Pig, un site destiné aux fans de voyages et de partages culturels. À la fin de l’année 2015, il donne sa démission – la jugeant nécessaire – mais sans pour autant faillir à sa culture, puisque les revenus sont en augmentation de 50% sous sa gouverne.

Nouvelle aventure chez Cheddar

Jon Steinberg n’ouvrira pas une fromagerie à New York, mais un nouveau media d’actualités business et financières du nom de Cheddar, qui cible cette fameuse génération Y, un public de 18 à 34 ans qui ne se retrouve pas dans les médias actuels. Très actif sur les réseaux sociaux, Jon Steinberg n’hésite pas à mettre en avant les points faibles de ses principaux concurrents : l’âge de leur public. Ainsi, cette année, pour CNN, l’âge médian était de 61 ans, de 63 ans pour MSNBC et 67 ans pour Fox News.

Avec une adaptation de ses programmes, il espère une inversion de la tendance. Selon une enquête recueillie par ses soins : sur 300 individus allant de 18 à 34 ans, les résultats montrent que 49,3 % des participants aimeraient un programme sur l’actualité Technologique (Google, Facebook…) et 36,3 % sur les médias.

À l’écoute de l’auditeur

Cheddar vise aussi la finance et veut en faire « sa pierre angulaire ». Elle sera ainsi présente deux heures par jour en direct de la salle des marchés du New York Stock Exchange à Wall Street. Jusqu’à présent, la seule information que nous ayons sur le lancement de Cheddar est que, selon son créateur, un premier aperçu de l’émission sera disponible pour les distributeurs potentiels en mai.

S’il n’existe pas encore de date de lancement officielle nul doute que, avec la somme de 3 millions de dollars déjà levée, on entendra encore parler de Steinberg !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *