Hélène Darroze

Hélène Darroze : meilleure femme chef au monde

Médiatisée tour à tour pour son entrée dans le jury de l’émission Top Chef, puis pour son attribution du titre de meilleure femme chef, 2015 semble être l’année de la consécration pour Hélène Darroze.

Issue d’une famille de restaurateurs depuis quatre générations à Mont-de-Marsan, Hélène Darroze était prédestinée à la cuisine. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé autre chose, mais aussitôt diplômée de l’Ecole supérieure de commerce de Bordeaux, elle quitte le Sud-Ouest pour Monaco, où elle sera formée à la cuisine durant trois ans par l’un des plus grands maîtres des arts culinaires, Alain Ducasse.

L’apprentie Darroze devenue depuis chef, exprime dans ses deux restaurants de Londres et Paris (respectivement deux et une étoiles au Michelin) une cuisine bien à elle, à la fois sophistiquée, et laissant une place centrale aux ingrédients qui ont été sélectionnés.

Malgré des influences qu’elle puise dans ses voyages en Méditerranée ou en Asie, la cuisine d’Hélène Darroze est fidèle à ses origines et sent le Périgord et le Pays basque à pleines papilles. Elle aime par dessus tout les produits nobles : vins de Bordeaux, foie gras de canard, cèpes, truffes, caviar, autant de mets de terroirs d’exception qu’elle parvient à réinventer en alliant modernité et tradition.

Hélène Darroze élue meilleur chef féminin au monde

La-pavlova-aux-fruits-exotiques-d-Helene-Darroze_imagePanoramique500_220 bf05f28ad0dccdb3e6492ad613a2b6f8Mais ce qui fait l’actualité brûlante d’Hélène Darroze ces derniers jours, c’est sa consécration par le « World’s 50 best restaurant », comme meilleure femme chef au monde. Un prix auquel elle ne s’attendait pas, mais qui récompense vingt ans de carrière, de travail acharné et de créativité pour elle mais aussi pour ses équipes qu’elle tient toujours à gratifier. Selon elle, ce prix est un moyen non seulement de mettre en lumière le travail des femmes dans ce monde d’hommes qu’est le milieu de la gastronomie, mais également de mettre en valeur une nouvelle fois la cuisine française.

Même si ce concours, qui récompense chaque année les 50 meilleures tables du monde ne fait pas l’unanimité, notamment pour ses connivences avec l’industrie agro-alimentaire (mais surtout parce qu’il se présente comme le véritable chalenger du Michelin), cela reste une très bonne nouvelle pour la jeune chef, puisque la médiatisation de ce prix mondialement célèbre devrait booster la fréquentation de ses tables.

Une nouvelle carrière médiatique

Mais ce prix est également une très bonne nouvelle pour la crédibilité de la chaîne M6 qui a misé sur la jeune prodige. Suite à la décision de la quasi-totalité du jury de l’émission Top Chef (à l’exception de Jean-François Piège) de quitter l’aventure, Hélène Darroze a fait son entrée télévisuelle en janvier 2015 sur M6. Aux côtés de Michel Sarran et Phillipe Etchebest, elle assure désormais le quota féminin qui était auparavant garanti par Ghislaisne Arabian.

Hélène Darroze sera-t-elle de la partie pour une septième saison ? Rien n’a été confirmé officiellement pour le moment, mais au vu du succès de la nouvelle formule et du nouveau jury de la saison 6, il est fort à parier que la chaîne et Studio 89 (qui produit l’émission) miseront sur un nouveau concours pour 2016. En attendant, sa nouvelle notoriété lui permettra de nous « donner du bonheur » par la cuisine, comme elle aime à définir son travail.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.