dider rappaport happn french tech

Didier Rappaport : le senior de la French Touch

La France est une terre de start-up. De nombreuses entreprises du Web, nées en France, connaissent un succès dans le monde entier, comme Criteo, spécialiste de la publicité sur Internet, Deezer, Dailymotion ou encore Happn. Qui se cachent derrière ces sociétés ? De jeunes informaticiens, c’est sûr ! Mais aussi des hommes d’affaires plus expérimentés. Didier Rappaport est l’un d’entre eux. Qui est ce businessman qui a co-fondé Dailymotion et Happn ? Quel est son rôle ? Portrait d’un homme prêt à tout entreprendre pour créer de nouveaux métiers.

Happn c’est l’histoire d’une rencontre. Une rencontre entre un senior, businessman aux multiples expériences, et deux frères, Anthony et Fabien Cohen, qui ont une idée originale : créer un réseau social de proximité. Pour Didier Rappaport, il faut se concentrer sur le “dating” et concurrencer “Tinder” et autre “Adopte un mec”. L’application mobile Happn naît en janvier 2014. Son point fort : combiner rencontre IRL (in the real life) et géolocalisation pour “retrouver la personne que l’on vient de croiser”, comme précise leur slogan. Didier Rappaport est le président de cette start-up, qui emploie une cinquantaine de salariés.

Happn compte 7 millions d’utilisateurs et est présent dans 30 villes du monde, sur trois continents : Amérique du Nord, Amérique du Sud et Europe. C’est un succès mondial ! Pour preuve, c’est à Sao Paulo que l’application compte le plus grand nombre d’utilisateurs. Et chaque mois, un million de nouvelles personnes s’y inscrivent. Un succès rendu possible grâce à la facilité d’utilisation, l’inscription en un clic, avec la connexion au compte Facebook de l’utilisateur. En octobre 2015, la société a annoncé une levée de fonds de 12,5 millions d’euros. Son objectif : concurrencer Tinder ! Et le président Didier Rappaport promet que de nombreuses fonctionnalités vont venir enrichir l’application en 2016, à l’image de celle déjà mise en place grâce au partenariat avec Spotify. Prendre des risques, aller toujours plus loin pour porter ses projets au meilleur de leur capacité, une constante chez le Français.

happn entrepreneur didier rappaport

L’esprit d’entreprise et l’envie d’entreprendre de Didier Rappaport

Didier Rappaport est un homme qui durant toute sa carrière a pris de nombreux risques. C’est d’ailleurs sa définition de l’esprit d’entreprise ; un esprit qu’il s’est créé mais qu’il a également reçu en héritage. Alsacien, né à Périgueux en 1955, Didier Rappaport est le fils d’un entrepreneur, propriétaire d’une usine textile dans le sud-ouest de la France. A la suite de son master en économie, obtenu à l’université de Bordeaux, il s’engage dans l’entreprise familiale. Mais Didier a très envie d’entreprendre, et décide de monter sa propre entreprise après deux ans seulement passés auprès de son père.

Pendant 20 ans, il enrichit sa carrière avec de nombreuses expériences dans le commerce international. Il en a 40 lorsqu’il découvre Internet et toutes ses possibilités. C’est un déclic : Didier Rappaport décide de tout arrêter pour passer deux ans devant son écran et ainsi mieux comprendre ce nouvel outil et ses possibilités en termes de business, de services et de métiers. Son leitmotiv : créer des métiers qui n’existent pas.

Le web : source de tous les possibles

Didier Rappaport fonde sa première start-up en 1998. C’est un service B2B, qu’il décrit comme une marketplace, Textileeguide. Et comme un clin d’œil à son héritage familial, cette première société met en relation des professionnels du textile grâce au digital. Et ce n’est que le début ! Il continue avec un outil en ligne dédié aux services informatiques, SourcesIT. Puis vient la rencontre avec Benjamin Bejbaum. Le jeune homme revient d’un voyage aux Etats-Unis et veut partager avec ses amis les vidéos qu’il a prises durant son séjour. En s’inspirant de la plateforme d’échange de photos, FlickR, il développe sa plateforme d’échanges de vidéos, quelque temps avant YouTube. Mais pour monter son entreprise il a besoin des conseils avisés d’un businessman senior. Didier Rappaport apporte son expérience, sa connaissance des affaires et son carnet d’adresses. Dailymotion est fondée en 2005.

Trois ans plus tard, Didier Rappaport s’engage dans une nouvelle aventure. Il co-fonde Nomao, un service de géolocalisation qui se base sur les recommandations postées sur les réseaux et sur les goûts des utilisateurs et de leurs amis. Didier Rappaport devient le consultant senior pour tous ces nouveaux projets, auprès de cette jeune génération d’entrepreneurs prêts eux aussi à prendre des risques pour réussir.

Happn ne sera sûrement pas son dernier projet. Reste à savoir quel créateur porteur d’idées l’homme d’affaires croisera bientôt sur sa route.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.