Yseulys_Costes51

1000 bravos à Yseulys Costes !

Yseulys Costes est une chercheuse devenue chef d’entreprise. L’histoire de cette femme d’action passe évidemment par celle de son agence, sa création, 1000mercis. Portrait d’une chercheuse qui ne s’arrête jamais de chercher et qui trouve… le succès.

Tout a commencé dans une cuisine. En effet, comme la plupart des acteurs du Web, 1000mercis a intégré dans son ADN l’histoire de sa naissance. Alors que certains ont imaginé, dessiné, construit leur entreprise dans des garages ou sur des plages balinaises, Yseulys Costes a fondé la sienne dans sa cuisine parisienne avec Thibaut Munier et Julien Chailloux.

Une femme de savoir

Yseulys CostesA ce moment-là, Yseulys Costes a 28 ans et revient d’un séjour aux Etats-Unis. Titulaire d’un magistère en sciences de gestion et d’un DEA en marketing et stratégie de l’université Paris Dauphine, elle est enseignante-chercheuse. Son domaine de recherche la dirige vers les Etats-Unis. Elle part à Albuquerque pour étudier à la Robert O. Anderson School of Management et y décroche un MBA. C’est dans ce contexte qu’elle découvre Internet. Nous sommes en 1995, ce sont les débuts de la société Yahoo ! inc., et on compte presque 10 millions d’utilisateurs actifs sur Internet. Elle part étudier ensuite à la Harvard Business School de Boston. Elle rentre en France imprégnée de toutes ces expériences. Pendant deux ans, elle travaille comme coordinatrice à l’IAB France, l’Interactive advertising bureau, dont la première mission est de promouvoir la publicité interactive. Et c’est en 1999, au moment des fêtes de fin d’année, qu’elle imagine un service en ligne de liste de cadeaux, ou plutôt un site permettant aux internautes de partager leurs souhaits. Et derrière ce service c’est une offre pour les annonceurs, le moyen de commercialiser des profils et des données. En d’autres termes, les prémices du Big Data.

Yseulys Costes une femme bien entourée

La société 1000mercis voit le jour officiellement le 23 février 2000, avec à sa tête Yseulys Costes, présidente, et Thibaut Munier, directeur général. Ce binôme de chercheurs, qui s’est rencontré à Dauphine, a eu besoin des compétences de spécialistes en informatique et a donc demandé au jeune ingénieur Julien Chailloux de devenir un acteur central de ce nouveau site. Yseulys Costes a la capacité de savoir bien s’entourer : les fondateurs de Caramail ont aidé la jeune équipe de 1000mercis, et Marc Simoncini, le patron du site de rencontres Meetic, a investi 5 millions de francs dans la start-up, tout comme Fabrice Grinda, fondateur du site Aucland.fr qui investira en 2001. Malgré le contexte, malgré l’éclatement de la bulle, Yseulys Costes a su trouver des solutions financières et développer son entreprise. Ainsi, assez vite, les clients affluent et la société recrute. 10 ans après sa création, la société compte environ 180 salariés et aujourd’hui, 5 ans plus tard, 300 personnes travaillent pour 1000mercis à travers le monde.

Le succès est au rendez-vous

La recherche, le premier amour d’Yseulys Costes, n’est jamais loin. En effet, le budget alloué au département Recherche & Développement représente 20% du chiffre d’affaires. Ainsi 1000mercis a développé différentes activités : une base de données mutualisée, un département CRM, un pôle chargé de la conquête de nouveaux profils et un département retargeting. Le succès est rapidement au rendez-vous, puisque en 2002, la jeune agence lance une opération de collecte pour le site voyages-sncf, appelé « vol à gratter », qui attirera plus de 140000 internautes, plaçant cette expérience dans le « Mercator », la bible du marketing. En 2006, l’entrée en bourse de 1000mercis sur le marché Alternext est également une réussite, l’entreprise étant valorisée à 68,17 millions d’euros. Et c’est sans compter la réussite sur le plan personnel. En effet, Yseulys Costes, en plus de son rôle de présidente de l’agence 1000mercis est également membre de plusieurs directoires, dont Kering, Vivendi et Seb. Elle a été élue également « femme Internet de l’année » en 2001.

Femme de pouvoir, Yseulys Costes dit tenir cela des femmes de sa famille. Originaire de l’Aveyron, Yseulys a toujours vu les femmes de son entourage tenir non seulement le rôle de chefs de foyer mais aussi de détentrices du savoir. Ainsi comme sa mère et sa grand-mère, institutrices, Yseulys Costes a enseigné le marketing interactif à l’université Paris Dauphine, l’ESSEC et pour HEC. Aujourd’hui, à la recherche de nouveaux challenges, elle vit avec son époux et ses trois enfants dans la Silicon Valley, le berceau de l’économie numérique. A la fois visionnaire et fidèle à son éthique, Yseulys Costes ne compte donc pas en rester là !

Commentaires
  1. - par Fanny Plaisance

    Les succes-story du net, rappellent beaucoup ceux de la naissance de l’industrialisation. Une bonne idée, des compétences et un bon entourage peuvent faire un conte de fées. Un beau portrait.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.